top of page

LE BLOG DE PASSIONS MOTO MAROC

La première de la saison

Dernière mise à jour : 11 avr.

Jour 1




Et c'est parti pour une nouvelle période de presque 3 mois. Après quelques jours de reconnaissance d'Essaouira à l'Ourika, dans le cadre de l'organisation de "La Passions de l'Atlas", nous avons eu le plaisir d'accueillir notre premier groupe. 5 jeunes, chauds bouillants, allant de l'enduriste expérimenté au débutant. Passant une semaine en famille à Essaouira, ils nous ont demandé de prévoir 3 journées complètes "Balade expert".

Départ mardi matin pour une boucle de 150 km qui passe autour du lac. Après un premier arrêt "formation" sur la plaine de foot, histoire de prodiguer quelques conseils essentiels aux novices, nous abordons le vif du sujet. La crainte de la grande disparité de niveau est vite effacée, tout le monde tient le rythme. On prend ses repères, la confiance s'installe... un peu trop! Au km 40, une rencontre inopinée entre un guidon et un mur stop net l'un des participants, mais également sectionne net une vis de pontet de guidon. Heureusement pas trop de mal pour l'ami Arthur qui s'en sort avec une petite blessure à la main plus handicapante que grave, par contre la moto est HS. Réparation à la Mc Gyver en rattachant le guidon avec des colsons et retour au garage, par la route qui heureusement n'était pas trop loin. Changement de moto et nouveau départ du groupe pour la même boucle mais en essayant de couper le morceau déjà roulé afin de terminer avant le tombée du jour. En essayant de "couper" j'ai embarqué le groupe dans un hors piste d'anthologie dont leurs avant bras se souviendront un petit temps... Finalement nous arriverons au lieu du pic-nique vers 16h, accueillis comme des rois par notre assistante de choc et de charme.

La fin de journée sera beaucoup plus roulante et c'est avec un grand sourire qu'ils enlèveront leur casque à l'arrivée à la Villa Basmah du Jardin des Douars.

















Jour 2



Après que Martine ait soigné les cloches et bobos de la veille, nous voilà prêts à affronter cette deuxième journée. En quittant la Villa Basmah du Jardin des Douars, nous attaquons d'emblée un hors piste dans le sable et les dunes dont tout le monde se régale. Suivront les pistes caillouteuses et cassantes de la forêt d'Essaouira et une série d'oueds et passages techniques, le tout entrecoupé par quelques belles enfilades sinueuses. Voyant les chevaliers quelque peu tirer la langue, la petite pause à l'ombre d'un arganier fut plus qu'appréciée. Après avoir parcouru encore quelques belles pistes plus roulantes, nous arriverons avec une heure de retard à notre lieu de pic-nique idyllique ou notre assistante nous attend, imperturbable, toujours au petits soins et avec le sourire. Un grand merci à notre ami Kamel pour nous permettre de profiter de cet endroit magique!

Les forces étant reprises, il nous reste à parcourir un dernier tronçon, mais pas des moindres. Les dunes au nord d'Essaouira, sont petites, abruptes et, en fonction du vent, souvent très molles, mais pas toujours. Malheureusement aujourd'hui elles le sont et c'est à coup d'efforts surhumains que nous les franchirons, à tel point qu'il nous faudra plusieurs pauses pour calmer les crampes de l'ami M. Une petite balade avec un troupeau de dromadaire, du sable et des dunes, mais super amusant cette fois et nous voilà de retour à notre lieu de départ pour savourer une bonne bière fraiche!











Jour 3





Après un jour de repos nous nous retrouvons à la Villa Basmah du Jardin des Douars pour un nouveau départ. Aujourd'hui nous partons direction sud, sur un tracé varié allant du très technique au très roulant et offrant des points de vue à couper le souffle. Le début passe par des endroits visités le premier jour, mais grâce à la multitude de traces qu'offre Essaouira il est tout de même possible de vivre une expérience différente. Par la suite j'ai malheureusement constaté que deux très belles pistes ont été transformées en "autoroute" mais heureusement toujours avec un beau passage technique entre les deux. Quelques km plus loin ma déception fut comblée par la découverte d'un nouveau très beau tronçon, par hasard, comme c'est souvent le cas...

Suivra une grande et belle piste qui monte jusqu'à pres de 900m d'altitude ou les pilotes des KTM 300 se sont tiré une bourre d'anthologie. Fermant la marche, j'ai assisté à une figure de style de l'ami J. qui, pris de panique dans un virage, n'osant ni freiner ni virer, sorti trop large et quitta la piste pour terminer en contre bas dans les rocher. Grosse panique! mais heureusement plus de peur que de mal. Après avoir remis sa moto sur la piste nous rejoindrons calmement les autres qui nous attendent en fumant une cloppe !

La longue descente qui suivit fut avalée avec un peu moins de fougue.





A midi, déjeuner sur la plage, un endroit exceptionnel, une expérience à vivre absolument.

Petite séance photo et vidéo sur la plage ou l'ami N. fût trahi par la vidéo. Il est interdit de faire des wheeling Mr N.!!!



Le retour nous offrira encore de belles choses avec entre autre une longue ligne droite sur la plage façon Dakar et le magnifique terrain de jeu que je nomme "Le grand bac à sable" avec des dunes, des petits chemins en sable au virages relevés, du hors piste, le bonheur quoi!

Arrivés au garage de Passions Moto Maroc, les avis étaient unanimes, c'était la plus belle des trois!

Un grand merci à vous pour votre confiance et, Martine et moi, espérons pouvoir vous accueillir à nouveau dans un avenir proche.











51 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page