Et si...

Cela fait près d'un mois que vous n'avez plus reçu de nouvelles de Passions Moto Maroc. Un mois malheureusement très mouvementé, des évènements auxquels personne ne s'attendait, des évènements dont personne ne peut prédire ni la durée, ni les conséquences futures. Nous ne pouvons que respecter les règles qui nous sont imposées et garder l'espoir, à terme, d'un monde meilleur, un monde ou certaines valeurs auront récupéré le rang qu'elles méritent. En attendant d'à nouveau pouvoir vous accueillir pour vos séjours de rêve, nous restons à votre disposition et votre écoute pour les préparer. N'hésitez pas à nous contacter.


Et si... et si le corona n'était pas là? Avec si on met Paris en bouteille, mais on peut aussi rêver à ce que nous aurions du vivre. Aujourd'hui 8 avril, j'arriverai au paradis. Non, pas celui rejoint par ceux emportés par ce virus de malheur, mais celui des Nomades non loin d'Agadir. J'y arriverai avec 4 motos dont, au moins une des KTM 300 EXC TPI flambants neuves que j'ai réceptionné le jour avant de devoir quitter le Maroc le 17 mars. Dans la soirée arriveraient trois jeunes hommes, motivés à bloc et prêts à me suivre durant 3 jours. Après un bon repas et une première nuit, nous partirions pour une boucle de 120 km. Une première partie montagneuse, de magnifiques paysages, une piste roulante mais cassante par endroit. Notre assistance nous attendrait avec un bon pic-nic, histoire de reprendre quelques forces. Pour la seconde partie nous descendrions dans la plaine avec la montagne en toile de


fond. Splendide! Des oueds, des single tracks, des plaines dévastées par les pluies torrentielles de l'hiver. Attention ou on met les tétines! En fin de journée nous rejoindrions l'hôtel pour discuter de nos exploits autour d'une bonne Casa. La deuxième journée nous amènerai en pleine montagne ou nous passerions plusieurs cols, avec à chaque fois des plongeons vertigineux dans les vallées. La dernière descente de la journée nous amènerai jusqu'à l’océan dans un petit village de pêcheur et de surfeur ou nous passerions la nuit. Le troisième et dernier jour nous ferait remonter vers le nord en allant et venant le long de la côte pour finalement arriver à Essaouira, notre destination finale.


Mais ça c'était si...

La réalité est que nous sommes bloqués chez nous et il est interdit de réaliser ce genre d'aventure pour le moment. Mais personne ne peut nous empêcher de rêver, non personne, même pas le corona.

Alors voilà, ce n'est que partie remise. Dès que nous y verrons plus clair, nous fixerons une nouvelle date et nous le ferons ce voyage!



#Passionsmotomaroc #Essaouira #Enduro

146 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout